« Raymond » : les gens drôles ont enfin leur revue (et c’est passionnant)

On l’attendait, ils l’ont fait : Raymond devient la première revue consacrée à l’art de l’humour et aux gens drôles, ces humoristes qu’on voit (parfois) à la télé, qu’on entend (souvent) à la radio et qui sillonnent (toute l’année) l’Hexagone pour faire rire les gens. Zoom sur ce magazine pas comme les autres !

Les humoristes avaient déjà un podcast qui leur est consacré – Humeurs humoristiques, par le Belge Régis Canon -, ils ont désormais un magazine, Raymond, en référence au grand monsieur de l’humour qui nous a quittés il y a seize ans : Raymond Devos.

Les géniteurs de Raymond

Raymond n’a pas vu le jour en un claquement de doigts, tu dois bien t’en douter. Une équipe de valeureux journalistes, avec à sa tête Nico Prat, a travaillé d’arrache-pied pour pondre le premier numéro de Raymond, fraîchement sorti début juin.

Une campagne de financement participatif a également été lancée en septembre 2021 et réalisée avec succès (123%). Elle a permis de lancer sereinement le premier numéro, puis de mettre en marche le second. Raymond a la particularité de ne ressembler à aucun autre magazine, avec ses soixante-six pages épaisses de toutes les couleurs, sa périodicité annuelle et le fait qu’il n’est pas distribué en kiosque.

Des entretiens à gogo

Ce ne sont pas tant des jeux de mots ou des blagues à deux balles que tu pourras lire dans Raymond, même si certains titres d’articles ne s’en privent pas, comme « L’habit ne fait pas Jean-Luc Lemoine ». Raymond, c’est plutôt des entretiens fait par des passionnés avec des gens rigolos passionnants. Le premier numéro a déjà une belle brochette d’invités : Paul Mirabel (en couverture et le 28 février 2023 à la Bourse du Travail à Lyon), Baptiste Lecaplain (le 7 mars à la Bourse du Travail), Fanny Ruwet (le 12 octobre 2022 au Radiant à Caluire-et-Cuire), Marc Fraize, Thomas VDB (le 30 mars 2023 au Radiant)…

Raymond parle aussi de la place de l’humour dans notre société, de son rôle. Concernant les vertus de l’humour, le fondateur de la revue aime à rappeler ces quelques mots : « parce que l’humour est une donnée essentielle d’une identité, individuelle et culturelle, comprendre ce qui nous fait rire nous aide à savoir qui nous sommes ». En lisant Raymond, nous aurons également peut-être LA réponse à l’éternelle question « peut-on rire de tout ? », s’il existe UNE seule réponse à ce questionnement (et ça c’est pas sûr).

Tu l’auras compris, on a beaucoup aimé le premier numéro de Raymond. Si on t’a donné envie de t’y plonger dedans (on l’espère !), tu peux te le procurer ICI.

MAXIME VIGOUROUX

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s