TOP 5 : LE MEILLEUR DU JEUNE PUBLIC

« Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants, mais peu d’entre elles s’en souviennent. » Si vous pensez avec Antoine de Saint Exupéry que vous avez gardé votre âme d’enfant, si vous avez un Petit Prince qui dort caché au fond de vous, si vous avez la chance – ou juste le hasard – de n’être pas encore considéré.e comme un.e adulte, ce top est fait pour vous. Voici le top 5 de la culture Jeune Public de 2019. Nos émotions de l’année écoulée pour toute la famille de 5 à 99 ans.  (Bannière : © Candice Grousset)

LIVRE :

© Editions Actes Sud Junior.

Le livre des métiers imaginaires, Pierre Ducrozet, Julieta Cánepa et Eva Palomar (Mai 2019, Editions Actes Sud Junior).

« Et toi, quel métier as-tu envie de faire plus tard ? Si tu ne le sais pas encore, ouvre ce livre… » Avec des jolis textes, un brin d’humour et des illustrations délicieuses, on découvre l’équilibreuse de cœurs, la fabricante d’icebergs, le rangeur d’étoiles ou encore le maître du temps… Un livre à rêver, qui dessine un monde plus beau, qui touche sans moraliser, qui amuse et qui fait voyager. A lire avant que le marchand de sable ne passe. 


CINÉMA :

© SND Groupe M6 Distribution

Donne-moi des ailes, Nicolas Vanier (9 octobre 2019).

Thomas doit passer ses vacances chez son père – dans un coin perdu avec très peu de connexion internet : l’enfer. Mais assez vite, il découvre que son père prépare quelque chose avec les oies sauvages qu’il élève : un voyage pour tracer de nouvelles routes de migration moins dangereuses. Intrigué, curieux, touché, Thomas s’engage alors pour sauver cette espèce en voie de disparition. Père et fils s’embarquent dans un voyage rocambolesque en camion puis en ULM, de la Scandinavie à la Camargue, accompagnés de leurs oies naines. On survole des étendues immenses à couper le souffle ; on s’émerveille devant les premiers battements d’ailes des oiseaux ; on retient sa respiration dans les courses poursuites avec la police locale ou quand l’orage menace d’emporter l’ULM conduit par l’adolescent ; on rit des maladresses des personnages ; on s’émeut de leur complicité… C’est une comédie familiale et vibrante qui allie la beauté des paysages, les rebondissements d’une aventure hors normes et l’engagement pour la protection des animaux et de la nature. On s’en prend plein les yeux et plein le cœur. Profitez-en : ça passe encore dans quelques cinémas et sinon ça sort en DVD le 12 février 2020. 


DANSE :

© Cie Tie Break

Lobby, Compagnie Tie BREAK

Dans le hall d’un hôtel de luxe, passent et repassent les client.e.s, les serveur.se.s, les réceptionnistes. Rencontres, accidents, services, blagues… Chaque occasion est bonne pour faire des cabrioles. Le hip hop s’invite dans un monde feutré, sur un fond de jazz. Sans jamais prononcer un mot, les danseurs arrivent à nous raconter des histoires, récoltées et imaginées à partir de leurs tournées internationales avec leur ancien groupe de hip hop lyonnais Pockemon Crew. Un premier spectacle qui unit performances de breakdance et comédie théâtrale tout public. Pari réussi : en un pas de danse, la scène jette des ponts entre les danseurs et les spectateur.ice.s, au son de la voix de Nina Simone : on rit, on applaudit en rythme, on partage. Un moment réjouissant pour petits et grands.


THÉÂTRE :

© Cie Premier Acte

Le chaperon louche ou l’itinéraire d’un enfant perdu, de Sarkis Tcheumlekdijan, Compagnie Premier Acte

Charlotte se promène dans les bois pour aller rendre visite à sa grand-mère. Elle rencontre Loupchik, un réfugié qui se cache. Alors que le conte traditionnel, fait de l’imprudence du chaperon l’occasion d’une morale sanglante, ici c’est une histoire d’amour et de découverte mutuelle qui est proposée. On se tombe dessus, on se jauge, on s’apprivoise, on laisse un à un tomber les préjugés, on partage des trésors et on finit par s’aimer. Le jeu masqué, rythmé par le son cristallin d’un triangle, nous fait basculer dans un monde burlesque et imaginaire. La performance artistique est à la hauteur des émotions déclenchées. Cette fable inter-générationnelle lance des pistes de réflexions sur l’altérité qui atterrissent dans notre réalité. Laissez-vous embarquer au fond des bois en 2020 : le 11 janvier à 17h à L’Atrium de Tassin ; le 31 janvier à 20h au Galet de Reyrieux ; le 12 février à 19h au Centre culturel Charlie Chaplin à Vaux-en-Velin.


CRÉATION SCÉNIQUE :

© Benjamin Flao

L’homme qui plantait des arbres, de Giono, mis en scène par Pierre Tallaron

Au centre un écran blanc ; côté jardin Clothilde Durieux avec un micro, des instruments et un looper (un enregistreur qui permet de mettre en boucle des sons et de les superposer) ; côté cour Benjamin Flao penché au dessus de sa table de dessin, avec pinceaux et couleurs. Une caméra filme en direct le travail du dessinateur, nous proposant un dessin animé inédit. Au rythme des sons, de la musique et des mots de Giono, le paysage se forme et prend vie sous nos yeux. C’est l’histoire d’Elzéard Bouffier, berger solitaire, qui plante des arbres dans les terres assoiffées du sud de la France. Il fait sa part et petit à petit la vie, les arbres, et les hommes reviennent. Il s’agit de « dire, chanter et peindre cet homme qui fait de sa vie une célébration de l’énergie vivante sur terre » selon les mots des artistes. C’est l’histoire d’une rencontre incroyable entre des vivants, et nous sommes invité.e.s à nous aussi en faire partie. Rien de plus facile avec de tel.le.s artistes qui sont pour nous les guides d’une traversée inoubliable. Ne ratez pas leur passage au Patadôme Théâtre le 15 et 16 février 2020.

Article rédigé par Elisabeth Coumel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s