Une chambre à soi – La sélection litté féminine de la Rédac’

Lundi, nous étions le 8 mars, Journée Internationale des Droits des Femmes. Pour L’Envolée Culturelle, toutes les occasions sont bonnes pour mettre en avant le travail réalisé par des femmes. Mais ce mois-ci, d’autant plus. Il est important d’écouter de la musique faite par des femmes, de voir des films réalisés par des femmes et de lire des livres écrits par des femmes. Car nous ne sommes pas égaux, pas encore. Virginia Woolf dans Une chambre à soi écrivait : “Une femme doit avoir de l’argent et un lieu à elle si elle veut écrire de la fiction”. Thèse incontournable, c’est le premier ouvrage que nous vous conseillons ! (Bannière : © Gloria Shugleva)

Poursuivre la lecture de « Une chambre à soi – La sélection litté féminine de la Rédac’ »

Déplaçons des montagnes ! – La sélection littéraire de la Rédac’

Pour bien commencer l’année 2021, quoi de mieux qu’une sélection litté de l’Envolée ! Retrouvez nos livres coup de cœur, ceux qui nous permettent de déplacer des montagnes, de se sentir inspiré.e.s, puissant.e.s et déterminé.e.s. Et vous, à la lecture de quel ouvrage vous sentez-vous exalté.e ? (Bannière : © Lisk Feng)

Poursuivre la lecture de « Déplaçons des montagnes ! – La sélection littéraire de la Rédac’ »

Il faut flinguer Ramirez

Début décembre est paru le tome 2 des aventures de Jacques Ramirez, notre expert en aspirateurs. Nicolas Petrimaux, auteur, illustrateur, concept artiste (et encore beaucoup d’autres casquettes, mais nous n’aurions plus assez de caractères !) basé à Lyon, signe une histoire rocambolesque avec Il faut flinguer Ramirez. Le pitch semble amusant, mais nous pénétrons dans un univers sombre et brutal. (Bannière : © Nicolas Petrimaux – Glénat)

Poursuivre la lecture de « Il faut flinguer Ramirez »

L’Oasis ou la naissance d’un jardin

C’est la rentrée, c’est la grisaille, rien de bien enthousiasmant ? Il suffit peut-être d’ouvrir la bande-dessinée de Simon Hureau pour qu’un Oasis émerge dans votre salon… Un jardin mort et triste comme un lundi se met doucement à vivre, à siffloter, à grouiller, à voler, à fleurir, à piailler, pour le plaisir des lecteur.trice.s enfoncé.e.s dans leur canapé(bannière : © Editions Dargaud)

Poursuivre la lecture de « L’Oasis ou la naissance d’un jardin »