TOP 2022 : nos films coups de cœur

Il est venu le temps de faire un bilan culturel de l’année 2022. Aujourd’hui, on te parle des films qui nous ont marqués l’année passée.

En corps, de Cédric Klapish

C’était en avril dernier, et je me souviens encore précisément des couleurs et des dialogues de nombreuses scènes. Et plus généralement, je me souviens d’avoir ri et d’avoir senti mes yeux briller. En bref, En Corps est selon moi un film complet, à la fois drôle et très sensible qui dépeint avec justesse la rupture et la reconstruction. C’est aussi un sincère hommage à la danse, le regard bienveillant et passionné de Klapisch sur ce thème est visible tout au long du film. Les chorégraphies sont mises en scène de façon assez impressionnante, si bien que les corps et les regards des danseurs transmettent des émotions à eux-seuls.

En réunissant la comédie, le drame et la danse avec une telle maîtrise, En Corps est une des grandes réussites du cinéma français de 2022. L’actrice et danseuse Marion Barbeau, interprète d’Elise, le personnage principal, est d’ailleurs en lice pour le César de la Révélation féminine de l’année, et d’autres nominations pour le film sont très probables.

LOUISON TURBAN

Everything Everywhere All at Once, de Daniel Scheinert & Daniel Kwan

Une chronique publiée en octobre 2022 et à relire ici :

MORGAN CHARLES

The Woman King, de Gina Prince-Bythewood

DIVINE BOYEMBE

Inu-Oh, de Masaaki Yuasa

Inu-Oh, réalisé par Masaaki Yuasa, raconte l’histoire de la rencontre entre Tomona, un fils de pêcheur aveugle qui parcourt le Japon du XIVe siècle à la recherche des récits de soldats oubliés, et de Inu-Oh, le fils malformé et maudit d’un directeur de troupe de théâtre. Ensemble, ils vont former un duo et créer des spectacles révolutionnaires pour perpétuer la mémoire des soldats.

Ce film d’animation prend la forme d’un véritable opéra rock, le tout dans un anachronisme musical assumé qui rend le visionnage très entraînant. L’animation est aux petits oignons et à l’image de ce que propose Yuasa, le réalisateur de la série Devilman Crybaby ou du splendide Ping-Pong.

Dans ce film, l’animation est au service de la musique. Chaque morceau est accompagné de visuels époustouflants pour illustrer les histoires. L’intrigue aussi sert la musique, c’est une toile de fond qui prend tout son sens dans les derniers instants du film. Inu-Oh, c’est coloré, c’est joyeux, c’est tragique, et pour tout amateur de film d’animation, c’est un immanquable.

ARMAND PAGNIEZ

En roue libre, de Didier Barcelo

BASILE HERVÉ

Couleurs de l’incendie, de Clovis Cornillac

C’est un film vraiment génial, on ne s’attend pas à ça aux premiers abords. Je ne connaissais pas le livre dont le film est la mise en scène. Plusieurs messages sont fait passés à travers les personnages dont le combat de la mère pour son fils. Il est vraiment à voir.

CALYPSO LEJEUNE–BARRENA

Difficile de faire un choix…

Impossible d’en choisir qu’un alors que j’en regarde tellement donc je vais faire une mini liste :

  • Film qui donne envie de secouer tous les gens qui nous entourent : Goliath, de Frédéric Tellier
  • Film qui donne envie de se serrer soi-même dans ses bras : Tout le monde aime Jeanne, de Céline Devaux
  • Film qui touche et qui nous apprend à être plus humain : Le Saint de l’impossible, de Marc Wilkins
  • Film qui nous fait questionner notre intelligence émotionnelle : Nos âmes d’enfants, de Mike Mills

SÉLÉNA FRÉBAULT

La Vraie famille, de Fabien Gorgeart

Une chronique publiée en février 2022 et à relire ici :

MAXIME VIGOUROUX

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s