La Playlist Engagée de l’Envolée

Le 8 mars est tout proche et résonne comme une date importante pour nous : la Journée Internationale des Droits des Femmes. Nous avions donc à cœur de mettre, dans cette nouvelle playlist du mois, exclusivement les femmes à l’honneur. (Bannière : © Laura Callaghan)

Lucile :
Une année de plus, nous le répétons encore et encore, mais les femmes artistes méritent plus de lumière et de visibilité, elles méritent tout simplement l’égalité et la notoriété de leurs confrères. Il est grand temps de déconstruire cela. Et pourtant, le monde de la musique n’est pas encore à la hauteur, #Musictoo ne cesse de le répéter : il faut que les choses bougent et tout de suite. C’est pourquoi ce mois-ci l’Envolée Culturelle fait le choix d’une playlist uniquement composée de femmes. Il est important pour nous de soutenir ce combat, en tant que femme, mais aussi en tant que médiateur.ice.s culturel. Diffuser la musique c’est bien, mais diffuser la musique avec des engagements et des valeurs, c’est encore mieux.
Pour cette playlist, je n’ai pas su faire un seul choix alors je vous propose quatre morceaux aux styles complètement différents mais d’artistes que j’affectionne tout particulièrement (histoire qu’il y en ait pour tous les goûts) :

La plus dansante : Puro Veneno, Nathy Peluso (COLORS Version)
La plus jazzy : Morning Matters, Yazmin Lacey
La plus douce : Goodbyes, Jorja Smith
La plus poétique : La Lune & Le Soleil, Bonnie Banane


Candice :
Déjà Vu – Requin Chagrin
Rencontrée une première fois lors de la première partie d’Indochine puis une seconde fois sur la scène du Sonic à Lyon. À chaque fois, subjuguée par la poésie et la douceur de la voix de Marion Brunetto. Avec Déjà Vu, Requin Chagrin nous donne un avant-goût d’un album à paraître courant 2021. Et on a hâte.


Thomas :
Words, Seinabo Sey
Seinabo Sey est une jeune chanteuse suédoise, originaire de Stockholm, qui s’est fait connaître à l’étranger par son single Younger. Méconnue en France, je l’ai découverte par hasard grâce à l’humoriste française Laura Calu qui accompagnait ses stories Instagram de sa musique. D’ailleurs, elle clôturait ses spectacles sur le titre dont j’aimerais vous parler maintenant : Words. Nous sommes happés par ces sonorités électro sur lesquelles se pose une voix impersonnelle, venue du lointain, mais chargée d’intensité et de force. C’est bon et frais comme lorsque nous prenons une grande respiration.


© Laura Callaghan

Isabelle :
Hello – Clairo (ft. Rejjie Snow)
Pretty Girl – Clairo
Ces deux titres sont les titres qui m’ont accompagnée lors de balades ensoleillées depuis le début des beaux jours. On se laisse bercer par la voix de Clairo, un mélange énigmatique entre le vintage et l’électro. Les thèmes de l’amour et des relations humaines sont abordés de manière mélancolique et poétique. On se laisse glisser le long de ses albums sans même s’en rendre compte.


Pierre :
Calm down – Krewella
I will survive – Gloria Gaynor
Deux chansons pour découvrir (peut-être vous aussi) le duo Krewella, composé des sœurs Yasmine et Jahan Yousaf, et pour se rappeler à quel point la voix de Gloria Gaynor a traversé les décennies et continue à nous donner de la force. Mais surtout deux chansons pleines de vie pour se défouler, crier et célébrer comme il se doit la Journée Internationale des Droits des Femmes, avec de la passion et du cœur.


Ambre :
Une danse de mauvais goût – Mansfield.TYA (ft. Odezenne)
Auf Wiedersehen – Mansfield.TYA
Le duo féminin Mansfield.TYA est de retour pour le plus grand bonheur de nos oreilles privées de concerts. À l’heure où sortir un album relève presque de l’acte politique, Julia Lanoë (également membre des groupes Sexy Sushi et Kompromat) et Carla Pallone s’amusent à nous narguer avec des musiques qui nous donne envie d’aller investir tous les clubs de France. Et quand elles s’associent au groupe Odezenne, ça donne un titre furieusement mélancolique.

© Laura Callaghan

Elisabeth :
Carmen Maria Vega et son album Santa Maria
Une artiste lyonnaise à la voix puissante et qui sait faire raisonner les mots et raconter des histoires comme rares le font. C’est brut, poétique, aigre-doux, entre cabaret, récit intime et coup de gueule engagé. Une artiste « qui ouvre toujours son bec et si souvent son cœur, son cœur de feu ».


Simon :
Kids in the corner – Amber Van Day
La série Netflix The Winx Saga m’a fait découvrir les chansons de la jeune chanteuse de 24 ans Amber Van Day. C’est la fille du chanteur pop des années 80, David Van Day. Elle s’est fait connaître avec des chansons qu’elle chante en duo avec le DJ français Hugel. En tout cas, avec Kids in the corner où elle chante en solo, je ne saurais dire pourquoi mais chaque fois que j’écoute cette chanson elle me donne de l’énergie.


Manon :
Sodade – Cesária Evora
La voix de cette chanteuse cap-verdienne a bercé mon enfance. Entendue sur les enceintes de mes parents lors des dimanches matin en famille, la voix grave et soul de la « Diva aux pieds nus » a contribué à faire connaître du grand public la morna, musique originaire du Cap-Vert. Et pour une playlist engagée, rien de tel qu’une chanson engagée, qui parle du travail forcé des Cap-Verdiens dans les plantations de cacao à São Tomé e Principe, sous le pouvoir colonial portugais. Une chanson aux sonorités exotiques, qui parle de l’exil et de l’amour perdu, qui rendrait presque la sodade (la nostalgie) douce à ressentir.

Et vous, quelle est votre artiste musicale du mois ?

Retrouvez notre Playlist Engagée sur Spotify :

Article rédigé par la Rédac’, sur une idée originale de Lucile Sauverzac.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s