TOP 5 MUSIQUE [Édition 2020]

Si les concerts ont pour la plupart été mis en pause pendant cette année 2020, la musique ne s’est pourtant pas arrêtée de transporter les âmes. Les confinements ont même été pour certain.e.s artistes l’occasion de se plonger dans la création, la composition ou l’écriture, et pour nous, l’occasion de découvrir ou redécouvrir des pépites musicales. Voici donc nos coups de coeur de cette année, à écouter sans modération pour réchauffer vos coeurs ! (Bannière : Eloïse Martin @eloishh.m)

© Pomme

Le plus doux

Thomas : Les failles cachées – Pomme

Le souffle brisé et délicat de Claire Pommet, dit Pomme, plonge irrésistiblement son auditoire dans le monde des souvenirs. Elle utilise sa voix comme une sorcière utilise un charme pour faire éclore un monde poétique où nous pouvons entendre les séquoias pleurer, porter un oiseau dans le ventre… Dans Je sais pas danser, elle répète ne pas vouloir se découvrir des failles. Pourtant l’album tout entier est une longue danse où la voix de la chanteuse explore ses différentes failles qui ne sont pas sans évoquer les nôtres. L’album est semblable à un superbe vitrail narratif de toutes les couleurs, des plus opaques (Anxiété, Saphir) aux plus lumineuses (Soleil soleil, Les cours d’eau).


© MPL

Le plus lyrique

Ambre : L’étoile – MPL

Si vous ne connaissez pas MPL (Ma pauvre lucette pour les non-intimes), plongez-vous d’abord dans le premier album éponyme du groupe pour découvrir une œuvre musicale romancée de cinq garçons qui pleurent la perte d’une amie. En 2020, ils reviennent apaisés mais toujours mélancoliques avec L’étoile. Si les thèmes ont quelque peu changé, on retrouve toujours ces sonorités dansantes et des textes d’une poésie imprévisible et bienvenue. On a envie de tout plaquer (or) et de plonger avec eux dans les eaux troubles du souvenir.


© Yseult

Le plus intime

Isabelle : Brut – Yseult

Après son dernier album Noir où Yseult nous chantait avec férocité un hymne à la liberté, elle nous revient avec un album beaucoup plus doux où l’on aborde des thèmes plus sombres, mais qui ne nous touchent pas moins pour autant. Cette fois, la chanteuse nous plonge dans un petit cocon de douceur et de sensibilité pour y aborder le deuil d’une personne ou d’une relation, l’amour et le sexe. Elle nous laisse pénétrer dans son intimité et parcourir l’état de ses réflexions sur ces thèmes dans lesquels on peut tous se reconnaître. J’ai particulièrement écouté Indélébile et Néon Rouge qui m’ont portée dans les derniers mois de 2020 avec leur douceur et leur poésie. 


© Moaning

Le plus surprenant

Le trio californien nous propose leur second album. Après le premier, sobrement intitulé Moaning, qui était dans un esprit plutôt punk et noisy, ils décident d’ajouter des synthés pour le deuxième. Pour notre plus grand bonheur. De cette manière ils sortent du lot tout en surfant sur la new wave chère à notre coeur. Ils nous ont surpris avec ce revirement. Nous avons été conquis par Fall in Love ou encore par Ego, le titre phare de l’album. L’ensemble donne envie de danser, les rythmes frénétiques et les accords s’enchainent sur le synthé. L’album parle en particulier de l’angoisse de vivre au XXIe siècle, ce qui évidemment, nous parle beaucoup. Alors nous n’avons plus qu’un désir maintenant, aller sur notre péniche préférée pour se déhancher et extérioriser !

Candice : Uneasy Laughter – Moaning 


© Dogs For Friends

Kaia : I’ll Pet U 4ever – Dogs For Friends.

L’année 2020 n’a pas été des meilleures et la découverte de Dogs For Friends la sauve sans aucun doute du naufrage. Les quatre dogs qui composent le groupe sont d’Angers, et le fait qu’ils soient français accroît mon coup de cœur non pas par patriotisme mais parce que, lorsque les salles de concerts rouvriront, je n’aurai pas besoin de traverser les océans pour les voir sur scène.  Je ne vais pas vous mentir, je suis assez nulle pour définir un genre musical, je fais donc confiance à la description Facebook : « Une bande son pastorale propageant l’écho d’un instinct fauve sur des ondes Post-Pop ». Si mon morceau préf’ d’entre tous reste Coldsun, leur nouvel EP, I’ll Pet U 4ever, me fait changer d’avis avec son Her envoûtant et son énergique Sorry I Quit.  Le dernier détail qui vous fera sombrer dans une passion sans égal pour ce groupe (j’abuse à peine), c’est leurs clips, toujours pleins d’humour et touchants, avec une mention spéciale pour celui de Coldsun et son petit vieux aux cheveux longs et à l’incroyable survet’. Bref, faites figurer ce groupe sur votre playlist Nouvel an pour un plaisir garanti ! 


BONUS (parce qu’on ne sait pas choisir)

Le plus envoûtant : Feel Feelings – Soko

Le plus sombre : Man Alive – King Krule (on vous en avait parlé ici à sa sortie)

Le plus écouté : The New Abnormal – The Strokes

Le plus cathartique : Paradis – Ben Mazué

Le plus attendu : The Slow Rush – Tame Impala

Et vous, quels ont été vos coups de coeur musicaux de cette année ?

Article rédigé par la Rédac’.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s