Sélection de documentaires pour comprendre le racisme institutionnel

Enfin.

Depuis quelques semaines de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer les violences policières et plus particulièrement le racisme systémique dont sont victimes les personnes noires, arabes, asiatiques, métisses et de manière générale toutes les personnes non-blanches, au sein de notre société. Conséquence malheureuse et involontaire de ce racisme institutionnel, il s’avère que l’énorme majorité de la rédaction de l’Envolée Culturelle est blanche et malgré le désir de faire changer les choses et d’améliorer – à notre échelle – la société dans laquelle nous vivons, pour la rendre plus inclusive, plus tolérante, nous ne sommes pas en mesure de nous exprimer personnellement sur ce sujet, puisque, et c’est bien là le problème, nous vivons dans un pays, dans une société ou notre couleur de peau ne nous définit pas. Nous sommes, en d’autres termes privilégié.e.s.

Alors que faire ? Plusieurs réponses à cela : écouter, s’instruire, partager nos sources d’éducation, et aider la parole des personnes concernées à être entendues par le plus grand monde. Grâce aux mouvements de protestation qui sont apparus ces dernières semaines, nous avons compris que pour lutter contre le racisme, se contenter de ne pas l’être ne suffit pas. Nous sommes en revanche persuadé.e.s que l’art, dans toutes ses formes, est un outil indispensable pour ouvrir ses horizons et comprendre véritablement le monde dans lequel nous vivons. C’est pourquoi nous avons décidé de vous proposer dans un premier temps, une sélection de documentaires américains et français, accessibles facilement, traitant des questions de racisme.

S’ÉDUQUER

I AM NOT YOUR NEGRO, Raoul Peck.

© Arte

Disponible sur Netflix, ce documentaire sorti en 2018 est narré en français par Joey Starr. Il reprend les mots de l’auteur noir américain James Baldwin, activiste et proche des figures historiques telles que Malcom X, Martin Luther King ou encore Medgar Evers. Ces trois hommes ont un triste point en commun : ils ont tous été sauvagement abattus parce qu’ils se battaient pour que la communauté noire américaine accède aux mêmes droits que les blancs.
En mêlant réflexion sociologique, philosophique, et souvenirs personnels liés à son enfance ou à sa relation avec ses amis militants, James Baldwin, nous emmène dans sa quête pour comprendre les luttes sociales des années 1960, dans une vision que peu de films et de séries aiment montrer, celle que les États-Unis préfèrent oublier. Mais le documentaire va plus loin, en faisant résonner aux écrits magnifiques mais douloureux de Baldwin des images plus contemporaines pour nous laisser sur un constat glaçant. Finalement, depuis cette époque, qu’est ce qui a vraiment changé ?

Disponible sur Netflix & sur Arte jusqu’au 12 juin

SE QUESTIONNER

© Netflix

Hello privilege… It’s me Chelsea, Alex Stapleton

Toujours sur Netflix, voilà un documentaire qui semble être passé relativement inaperçu, du fait de peu de promotion, peut-être ? C’est bien dommage, car il traite d’une question encore bien trop occultée dans le débat public, et qui, souvent, ne passe pas auprès des principaux concernés. Que signifie être blanc en 2020 ? Vous n’y avez jamais pensé ? Il y a quelques années de ça, nous non plus. Il en va de même pour la comédienne et humoriste américaine Chelsea Handler qui part d’un constat simple, mais terrifiant, dans sa grande maison avec piscine sur l’ouest d’Hollywood, si elle a « réussi », ce n’est pas – complètement- à cause de son talent. Sa couleur de peau l’aurait-elle aidée à arpenter le pavé épineux de l’entertainement américain ? Une question rhétorique qu’elle va essayer d’approfondir en nous emmenant dans toute la Californie en quête de réponse. Mais très vite, quelque chose ne va pas. Après avoir interrogé des collègues noirs pour tenter de comprendre la différence de leur vécus, la claque tombe. Le fait même de faire ce documentaire est une preuve, une démonstration de ce privilège. C’est alors que le documentaire prend une autre tournure, dont le message est intéressant : il faut arrêter de demander aux personnes de couleur de nous expliquer en quoi nous sommes privilégiés, et commencer à confronter les personnes blanches directement, ce n’est pas à eux de porter notre culpabilité.

Disponible sur Netflix

S’INDIGNER

Trop noire pour être française ?, Isabelle Boni-Claveri

© Arte

Oui, le racisme systémique est un fléau aux États-Unis et l’histoire de ce pays ne fait
qu’amplifier les inégalités et les inscrire dans la racine même de leur constitution. Non, la
France n’a pas la chance de pouvoir les regarder de haut et se prétendre différente, il suffit de regarder le documentaire de la réalisatrice franco-ivoirienne Isabelle Boni-Claveri pour le voir. A travers son histoire personnelle et des réflexions sociologiques, la jeune femme nous emmène dans une France qui régresse, dans un paradoxe temporel entre 1910 et 2013. Dans ce documentaire, la réalisatrice nous montre la France, comme on aimerait ne pas la voir, à travers des moments de conversation entre elle et ceux qu’elle interroge, tous plus choquants les uns que les autres (avec une mention spéciale au président du Cercle de chasse) et des discours politiques tellement honteux qu’ils nous donneraient des envies de départ vers une autre planète. Oui mais voilà, c’est bien le problème, fuir, tourner les yeux, ce n’est pas la solution, et accepter de voir l’imperfection, pour utiliser le plus grand euphémisme possible, c’est faire un pas pour le régler.

BONUS

S’ÉCOUTER

© Kiffe ta race – Binge Audio

Kiffe ta race, Rokhaya Diallo et Grace Ly

Pas de vidéo cette fois-ci, mais un podcast d’utilité publique qui traite de tous les sujets liés aux questions raciales, en mettant l’accent sur l’inclusivité. Entre déconstruction,
témoignages, conseils, vous avez devant vous des heures de conversations d’une intelligence et d’une bienveillance telle que tous les sujets peuvent être abordés sans tabou.

Une liste d’épisodes :

Article rédigé par Ambre Bouillot.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s