L’exposition Genesis à la Sucrière

Durant un superbe week-end ensoleillé L’envolée culturelle s’est rendue à La Sucrière pour découvrir l’exposition Genesis. Dans cet article à quatre mains, vous aurez le plaisir de contempler les photographies de Sebastião Salgado jusqu’au 10 mai 2020 à Lyon. (Bannière : Genesis © Sebastião Salgado)

Que j’aime ta couleur café… 

En 1944, Sebastião Salgado voit le jour au Brésil et grandit au milieu de la nature avant de s’engager dans une carrière économique. C’est d’ailleurs cette dernière qui le conduit à travailler pour l’Organisation internationale du café à Londres. Dans le cadre de cet emploi, Sebastião Salgado est amené à voyager en Afrique, expérience qui fait naître en lui cette envie, ce besoin, de photographier le monde qu’il découvre alors. La photographie devient pour lui un témoignage nécessaire des conditions de vie du Tiers monde, un premier pas vers une recherche de solutions. 

Le photographe brésilien s’engage alors au sein d’agences telles que Sygma, Magnum Photos ou Gamma et parcourt des pays ravagés par la misère et/ou la guerre pour en délivrer un message visuel saisissant. L’artiste développe alors son style : des photos toujours en noir et blanc ainsi qu’au contraste profond et puissant.  Plus qu’une question d’esthétisme, il s’agit d’une prise de position quant à la façon de témoigner des situations auxquelles assiste le photographe, une manière grave et profonde d’informer le public. 

Photographe humaniste engagé, Sebastião Salgado s’est consacré dans son travail à des thématiques sociales, telles que les conditions de vie et de travail des populations auxquelles il s’est intéressé et qui donnent lieu notamment à des ouvrages tels que La main de l’homme ou Terres de café aux Editions de La Martinière, ou encore environnementales pour lesquelles il a œuvré à travers son travail de photographe mais également via la création de son association « Instituto Terra ».  

Genesis © Sebastião Salgado

C’est donc une œuvre engagée et d’une grande sensibilité que l’artiste brésilien nous donne à voir. Plus encore, ses photographies ne sont pas une invitation à la contemplation mais bien à la réflexion. Ebranler le.la spectateur.ice, l’amener à prendre conscience de ce qu’il.elle ne soupçonnait pas ou qu’il.elle n’imaginait pas aussi préoccupante, à se questionner, à débattre, à réagir, à devenir acteur.ice et non plus ignorant.e… Voilà ce qui motive l’œuvre de cet artiste.

Avoir la chance de plonger son regard dans l’une de ces photographies, c’est alors vivre une expérience hors du temps. Sebastião Salgado a su capter toute la force et en même temps toute la fragilité d’un monde éphémère qui se consume à chaque instant et auquel il offre une brèche d’éternité dans son cadrage. A travers les visages et les regards immortalisés, ce sont des pensées et des vies entières qui nous sont racontées. Ce n’est pas seulement un paysage vallonné ou le gros plan d’un objet que nous avons sous les yeux, mais une respiration puissante et profonde, une énergie qui prend vie et gronde devant nous.

Genesis © Sebastião Salgado

Genesis

Genesis est, avant d’être une exposition, le nom d’une série de photographies entreprise par Salgado pour rendre hommage à la beauté de la nature. Depuis huit ans, il parcourt le monde et tous les continents à la recherche des plus beaux paysages possibles. 

On trouve dans son œuvre photographique et particulièrement dans cette série, un respect pour le sujet photographié qui rend sa démarche sincère. Il ne se sert pas du paysage pour nous montrer ce qu’il veut : il tente de rendre compte simplement de la magnificence de cette nature, contre laquelle l’Homme semble s’acharner. Et une trentaine de voyages plus tard, Genesis est née : 245 photographies en noir et blanc, les plus exceptionnelles possibles. Du paysage polaire, aux tribus d’Amazonie, du Grand Canyon, à la migration des oiseaux, tout dans ses photographies nous invite à faire un grand voyage avec lui. 

L’exposition s’organise autour de cinq grandes couleurs qui symbolisent chacune un des territoires que Salgado a visité et photographié : Sud de la planète, Sanctuaires, Afrique, Terres du Nord et Amazonie et Pantanal. Vous trouverez un audio guide à l’entrée de l’exposition que nous vous conseillons de prendre car vous pourrez y entendre Salgado lui-même vous raconter ses anecdotes de voyages ainsi que sa démarche artistique et documentaire. 

Cette exposition, dont le commissariat et la scénographie sont effectués par Lélia Wanick Salgado, fait le tour de la planète depuis quelques années, essayant de montrer à un maximum de gens la beauté du monde.

Genesis © Sebastião Salgado

Instituto Terra

Vous pourrez voir dans la dernière partie de l’exposition la présentation de l’Instituto Terra. Il s’agit d’une ONG de reforestation de l’Amazonie créée par Lélia Wanick Salgado et Sebastião Salgado. Après ces nombreux voyages autour du monde, que ce soit pour aller à la rencontre des peuples qui souffrent ou de la nature, Salgado a décidé de racheter l’ancienne ferme de sa famille pour y installer un institut pour lutter contre la déforestation en Amazonie. 

En 20 ans, 2,7 millions d’arbres ont été plantés. L’ONG a également recréé un microclimat tropical favorable à la réapparition d’une centaine d’espèces animales et végétales qui avait disparu. Avec cette démarche, il fait un bond en avant quant à son engagement pour la planète et ses habitants.

Retrouvez l‘exposition Génésis à la Sucrière jusqu’au 30 juillet 2020.

Livre de l’exposition Genesis © Sebastião Salgado

Retrouvez le livre de l’exposition juste ici.

Pour aller plus loin :

Le documentaire de Wim Wenders Le sel de la Terre, récompensé du César du meilleur film documentaire, autour de l’oeuvre du couple Salgado, disponible en VOD sur UniversCiné.

Le livre autobiographique De ma terre à la Terre de Sebastião Salgado et Isabelle Francq, aux Éditions Pocket.

Article rédigé par Ninon Lardenois-Macocco et Clara Alexandra.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s