Peins-moi La Pièce

Envie de jouer avec palettes, pinceaux, ciseaux, feuilles blanches, crayons et feutres ? La Pièce (Valse imaginaire d’un tableau) de Capucine Laroche vous fera voyager de tableaux en tableaux dans cette boîte à souvenirs merveilleux du 19 février au 21 février au Théâtre de L’Anagramme. Prêt.e.s à composer ? A vos poèmes ! (Bannière : © The Coolest Society)

© Affiche La Pièce – The Coolest Society

« Imaginez un lieu nouveau dans lequel les plus grands déclameront les plus beaux »

Tout commence par cette revue de danse trouvée par les personnages. Tout continue par une formule magique en rimes. Il s’agit alors de recréer un festival : Paroles Suspendues. Le recréer différemment en le saupoudrant de nouvelles paroles et de nouvelles façons. Dans ce grenier qu’il faut vider, se trouvent des trésors que sortent des cartons les protagonistes pour décorer ou rendre douillet leur chez soi. Ces trésors, ce sont des morceaux, des fragments ou encore des « tranches » de vie qui recouvrent peu à peu leur existence et la vôtre par la même occasion. Cette revue de danse et ces sortes de bibelots annoncent alors cette valse spectaculaire ou cette succession de tableaux tout aussi vivifiants les uns que les autres : La Pièce. Ainsi, vous découvrez cette boîte, plus exactement, cet espace de liberté qui n’aura de cesse de changer, de se mouvoir et d’être interrogé au gré des envies des comédienn.e.s. C’est un lieu de rectifications ainsi qu’un lieu de vie qui expérimente corps et paroles dans l’envers du décor. Ce dernier prend alors vie et vous absorbe comme si vous étiez le.la modèle même d’une nature morte ou d’un Matisse, immense non-finito orchestré où cartons, tableaux, couleurs, lumières, actions et réflexions s’amoncèlent. Cette petite pièce est celle que l’on aménage — on, c’est Capucine Laroche, Alice Boucherie, Maud Goutille et Louis Dulac. Cette petite pièce tapissée de souvenirs, d’objets, de fruits, enfin, cette antre visuelle mariant peinture, théâtre, musique et poésie, n’attend que vous, bon.ne.s spectateur.ice.s. On visite ses classiques, on explore la Belle-Époque et ses conceptions fin de siècle et avant-gardistes ou alors, sans chercher à faire compliqué, on trace sur des vêtements blancs une ligne noire ; on dispose des chaises, des bouquets, des tasses, des nappes, des assiettes, des pommes, une tarte aux pommes et une kyrielle d’éléments, ces petits riens qui ponctuent pourtant votre vie. Cette boîte amasse essais, esquisses, tâtonnements et doutes sur cette toile foisonnante. Rassembler et combler, voilà le défi de La Pièce

© The Coolest Society

« Feuille blanche. Tracer des lignes pour remplir. Laisser l’imagination fleurir. »

Grâce à cette formule dadaïste à souhait, à la manière des lettres dans le journal ou les revues que vous découpez en quête d’invention et d’aménagement de votre page qui n’attend que votre main pour prendre vie sous vos yeux, on construit cette architecture. Cette pièce n’est pas une simple pièce car La Pièce met en lumière dans son abondance de références, d’interstices et d’interprétations cet art de composer : la méta-théâtralité. En effet, ne serait-ce pas avec La Pièce que vous pourrez interroger le fonctionnement de la pièce en général ? Prendre conscience des dégradés du nuancier est presque magique : refaire des scènes, changer goûts et saveurs à volonté, reproduire des tableaux célèbres et les peindre autrement, jouer mille et une fois, virevolter à travers les toiles ainsi que les fleurs à motif hippie en papier. Orchestrer pour mieux créer afin d’apporter sa pièce à l’édifice…

Nous remercions Capucine Laroche, Alice Boucherie, Maud Goutille et Louis Dulac pour ce voyage chromatique.

Envie d’une valse empreinte de fraîcheur ? Par ici.

Du 19 février au 21 février 2020, au Théâtre de L’Anagramme.

Article rédigé par Pauline Khalifa (Lika).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s